fbpx

OS | fr

Pas de concession, retour à l'essentiel, au squelette.
Dans le show toutes les vidéos, les lumières, les sons, tout ce qui attrape l’œil et l'oreille est façonné, formé, musclé pour ramener chacun aux sensations fondamentales, aux perceptions spinales. Les musiques ne s'adressent pas qu'aux cerveaux mais aux crânes, pas seulement aux organes mais aux os, pas uniquement aux cœurs mais aux côtes… Et parfois les sons et les images se servent aussi du corps. Les « kicks » palpitent au rythme des myocardes, les « snares » sont nourris d'expirations extatiques et les « boucles » remplacent les respirations. Quand la rencontre advient entre les corps transis et la musique viscérale alors le souffle est unique. Évident. Vital.

OS | uk

No compromises, a return to the essential, to the skeleton
In the show all the videos, the lights, the sounds, everything that catches the eye and the ear is developed, shaped, pumped to bring us back to the fundamental sensations, the spinal perceptions. The music is not geared towards just the brain but also the skull, not just the organs but also the bones, not just the heart but also the ribs… And sometimes the sounds and images use the body too. The “kicks” pound to the rhythm of the heartbeat, the “snares” are fueled by ecstatic exhales and the “loops” replace the respiration. When the entranced bodies and the visceral music become one, the breath is unique. Obvious. Quintessential.

SQUEALING STEP MUSIC

(ou screech music ou SS music) est un genre de musique électronique, et sous-genre du mouvement techno hardcore originaire pour sa plus grande partie de Mazamet, en France. La musique est essentiellement composée de couinement ou de crissement de pneu. Elle émerge en 2012 et se développe grâce à de nombreux styles musicaux connexes tels que le 2-step garage ou la makina souvent associée au monde du tuning. En Espagne, les origines du genre peuvent être retracées lors de l’émergence de la Makina au début des années 199O. Les « screechos » ont quelques similitudes avec les gabbers néerlandais issus des années 1990. La musique se caractérise par un rythme syncopé et une ligne de percussions accompagnée de basses et de synthétiseur simulant des crissements de pneus inspirés des conférences de tuning. Les premières compositions datent de 2012, souvent présentées sur la face B des albums Makina-garage. L’unique objectif de la SS Music est de créer un égrégore chargé d’un fort potentiel subversif. Le style, rétrospectivement appelé « screech music », se développe en réaction à la sur-commercialisation de la musique dance, et s’inspire fortement du Early hardcore. Le duo OS est un des ambassadeurs d’un genre qui risque de disparaitre aussi vite qu’il est arrivé.